SE RESSOURCER
Asterisk L’asmr : des chatouillis dans le cerveau
25/10/2018 Isabelle in SE RESSOURCER / No comments

Des centaines de milliers de vues sur chaque vidéo youtube. Un nombre croissant de personnes qui se disent accrocs. Et pourtant : l’ASMR, Autonomous Sensory Meridian Response (Réponse des méridiens sensoriels autonomes) qui existe depuis 2007, est une pratique encore méconnue. Plongée dans cet univers étrange… et addictif ?

Etranges sensations…

Le principe de l’ASMR ? Des chuchotements, des bruits de bouche, divers sons (papier froissé, pages tournées, tapotements des ongles sur n’importe quelle surface, ou des doigts sur un clavier,…), enregistrés tout près d’un micro qui capte les sons à 360°. Ces sons, qui arrivent directement dans vos oreilles grâce à vos écouteurs, provoquent chez la plupart des gens des frissons étranges, ce qui lui a valu l’appellation railleuse d'”orgasme cérébral”.

Une manière extrêmement efficace de se détendre

LOL !

L’effet de cette écoute est tel, la détente peut-être si rapide et complète qu’elle peut susciter l’endormissement.

Certaines personnes ne peuvent d’ailleurs plus s’en passer et une majorité de gens qui se sont lancés des vidéos ont longtemps été des consommateurs de contenus comme Sandra “Après avoir regardé pendant plus d’un an des vidéos ASMR, raconte-t-elle à Elodie-Joy Joubert (références en bas de l’article), j’ai voulu à mon tour partager cette méthode de détente en y apportant peut-être ma petite touche, ma vision“. Sa chaîne compte aujourd’hui plus de 100.000 abonnés !

Mais que se passe-t-il pour que ça marche ? A mon sens, ces sons diffusés au plus proche de l’oreille renvoient la personne qui les écoutent dans sa bulle. On se sent immergé, totalement à l’écoute et totalement en soi. Avec un sentiment de sécurité dont parle Sandra, qui souffrait auparavant d’angoisse nocturnes.

Des youtuber ont compris le parallèle qu’il pouvait y avoir avec l‘hypnose et proposent des vidéos d’accompagnement ciblées pour résoudre telle ou telle difficulté, comme L’Apaisé, avec ici une vidéo extrêmement efficace pour s’endormir…

Différents types de vidéos

A la base -simple question de définition- une vidéo d’ASMR est centrée sur le son. Pas besoin de voir la personne qui enregistre. En général, les youtuber montrent le bas de leur visage, pas les yeux.

1-Les vidéos de triggers

Les enregistrements peuvent être uniquement centrés sur ce qu’on appelle des “triggers“, des déclencheurs : tous ces sons qui suscitent immédiatement votre réaction, chacun étant cependant plus ou moins réceptifs à l’un ou à l’autre. On aboutit à des vidéos longues, parfois une ou deux heures, avec uniquement une succession de bruits.

Le youtuber est souvent équipé d’un voire de deux micros qui captent extrêmement bien le son, de sorte qu’il parle (et l’auditeur le sent) directement et alternativement dans une oreille ou dans une autre.

Le jeu des triggers est infini. Il y a des classiques et des variantes.

On remarque par exemple que certains mots, certains sons comme le “sk”, ont un effet puissant. On voit certains youtuber demander à leurs followers d’écrire en commentaire ce qu’ils souhaiteraient entendre comme mot.

On voit des gens tripoter des perles dans un liquide visqueux. Bizarre !

On en voit travailler si bien leurs vidéos que les sons s’enchaînent comme une chorégraphie, comme celles de Kayla Suzette. C’est assez bluffant !

2- Les role play

Les youtuber qui pratiquent l’ASMR se définissent comme des artistes. En effet ceux sont de véritables créateurs de contenus. Très à la mode, le role play, en est l’exemple type : la personne qui l’enregistre invente un scénario pour que celui qui l’écoute soit à la fois détendu et immergé dans un imaginaire. Il peut s’agir de petites histoires du quotidien, ou d’un rendez-vous pour un soin esthétique. La personne écoute se sent reçue, en tête à tête, pour un moment privilégié.

Voici une vidéo de Sandra, dont je vous parlais tout à l’heure :

Une youtubeuse américaine écrit même des scripts de Science Fiction.

On ne peut qu’admirer le talent de ces personnes qui consacrent leur temps libres à aider les autres à se détendre.

3- Les vidéos pour apprendre

Et pourquoi pas ? Quand on écoute une vidéo ASMR, on est hyper attentif. Pourquoi ne pas en profiter pour écouter un contenu “utile” ?

Ainsi il existe des vidéos d’ASMR pour apprendre les langues.

Et même des lectures de la Bible en chuchotements !

L’effet de l’écoute régulière de vidéos asmr

Les personnes qui écoutent fréquemment des vidéos ASMR remarquent bien sûr qu’ils sont moins sujets au stress, et ressentent un bien-être général. Mais ails deviennent aussi plus attentifs à tous les “sons de la vie” : l’eau qui coule du robinet, une porte qui s’ouvre et se ferme, les pas d’un voisin et bien sûr, la modulation d’une voix. Ils témoignent que cette sensibilité au canal “audio” leur permet d’être davantage “présents” et d’apprécier la vie. Que demander de plus ?

Quoi qu’il en soit, aussi déconcertant soit-il, il serait dommage d’ignorer un phénomène qui pourrait bien être plus qu’une simple mode !

Et vous, connaissiez-vous l’ASMR avant de lire cet article ? Etes-vous “réceptif” ? 

Pour aller + loin : A ce jour, la bibliographie “ASMR” est assez courte. Vous pouvez lire ASMS Manuel d’orgasme cérébral, d’Elodie-Joy JOUBERT, F1srt éditions, 2018. Avec CD de découverte.

Separator

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *