SE RE-DECOUVRIR
Asterisk Se connaître avec la sophro-analyse
Le 05/02/2019 par Isabelle

Si vous avez lu ma présentation, vous savez que j’ai suivi une formation en sophro-analyse avec l’Institut Européen de Sophro-Analyse. Il est temps de vous expliquer de quoi il s’agit 😉 J’inaugure avec cet article une série sur les accompagnements « alternatifs », ceux qui ne rentrent pas dans les « cases » habituelles.

La démarche thérapeutique classique pour changer

La personne se heurte à ses problèmes

Comme dans la plupart des psychothérapies, la personne qui vient consulter en sophro-analyse arrive avec une problématique qui la dépasse et avec laquelle elle se débat.  Elle partage tout haut (parfois pour la 1ère fois) ce qu’elle se raconte d’habitude intérieurement. Cela lui permet :

  • de remettre de l’ordre dans ses idées, ce qui va diminuer sa tension émotionnelle
La personne se confie, cela la détend ; le thérapeute pose les questions qui favorisent les prises de conscience. On se situe au niveau cérébral.
  • de prendre conscience que ce qu’elle se raconte répond à une logique qui lui est personnelle… avec des références, des points d’appui qui sont autant d’évidences jamais interrogées. En questionnant ces non-dit, ces évidences, en les rapprochant de la réalité, des faits, la personne va sortir d’un prisme unique et s’ouvrir à d’autres perspectives. Elle va élargir son regard.
  • d’assumer la responsabilité de ce qui lui arrive, de faire des choix qui lui correspondent plus, d’entretenir des relations satisfaisantes et se détendre.

L’outil majeur de ce travail de pacification est la ligne de vie. Vous pouvez faire un 1er pas dans ce travail de relecture en suivant les indications que je vous partage dans mon Ebook : « relire sa vie en 7 étapes ».

La démarche d’intégration du ressenti pour être transformé

La sophro-analyse s’appuie également sur la sophrologie. Le praticien apprend à la personne qui vient le consulter à :

  • se relaxer
  • écouter ce qui se passe dans son corps 
  • prêter attention aux tensions qu’elle ressent
  • débloquer ces noeuds énergétiques, notamment par la visualisation
Le sophro-analyste apprend à se détendre et à prêter attention aux signes que nous envoie notre corps

En sophro-analyse, le travail se fait donc non pas seulement sur le “mental” (le dialogue seul), mais en accueillant les ressentis dans un état de relaxation (état sopho-liminal) dans lequel la personne est réceptive aux évocations, souvenirs, images que lui renvoient son Inconscient et qui favorisent la transformation.

L’objectif du praticien va être de favoriser la pacification intérieure et d’accompagner la personne qui le consulte vers Qui Elle Est Vraiment.

L’objectif de la sophro-analyse : libérer le potentiel de vie présent en chacun

Quelques outils supplémentaires

Pour accompagner les personnes dans cette exploration d’elles-mêmes, le sophro-analyste utilise aussi :

  • L’ennéagramme
  • L’analyse transactionnelle
  • Le processus d’investigation de Katie Byron
  • La cohérence cardiaque
  • La méditation
  • L’activation en soi d’un observateur conscient et bienveillant : je vois ce qui se passe, j’observe, j’accepte, je me situe et je m’ouvre à ce qui est bon en moi et en l’autre.
  • La gratitude, qui implique à la fois le corps et l’esprit et favorise la pacification

Chacun de ces outils est détaillé pour que la personne se l’approprie et qu’elle devienne actrice de sa transformation.

Cet article vous a-t-il intéressé ? Vous avez des questions ? N’hésitez pas à me les partager en commentaire ! De mon côté, je vous proposerai un article pour chacun de ces outils de développement personnel.

Separator

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *