TRANSMETTRE
Asterisk Comment réussir votre école maternelle à la maison ?
11/07/2019 Isabelle in TRANSMETTRE / No comments

Votre enfant a 3 ans et vous avez choisi de ne pas l’inscrire en maternelle. L’instruction étant obligatoire, vous cherchez comment vous organiser, quelles activités proposer. Cet article est présenté comme un pèle-mêle d’idées. Cochez les cases, ou piochez dans la liste, votre école à la maison prend forme !

Aménager l’environnement

  • L’enfant est sensible à l’environnement dans lequel il évolue, à ce qu’il voit plusieurs fois par jour. Choisissez soigneusement ce que vous épinglez au mur : les dessins, photos, reproductions d’oeuvres, mémo de lettres/ mots seront autant de manières de faire mémoire, de créer un attachement affectif, de fixer un apprentissage. Une idée pratique : utiliser des tableaux magnétiques ou de la peinture magnétique pour fixer des dessins, ou des lettres magnétiques par exemple.
  • Entre 3 et 6 ans, l’enfant apprend à se situer dans le temps. Imprimer, installer et se servir d’une poutre du temps peut l’y aider.
  • A cet âge, l’enfant découvre l’autonomie : si vous souhaitez vous inspirer de la pédagogie Montessori vous pouvez mettre les supports (papier, crayons, bibliothèque, jeux éducatifs) à sa portée, dans des cases bien visibles.

Activités pédagogiques

Votre espace école a de l’allure, personnel et coloré. A ce stade, vous êtes plutôt content(e) de vous. Mais une question vous hante sans doute : concrètement, que faire ?

  • Tout d’abord, sachez que les professeurs des écoles et les parents instructeurs sont très nombreux à tenir des blogs dans lesquels ils présentent leurs activités. A vous de faire votre sélection !
  • Par ailleurs, en allant flâner dans les rayons « parascolaires » des librairies, vous trouverez pléthore de cahiers d’activités par classe. Et même des cahiers Montessori.
  • Si vous cherchez un ensemble structuré, construit pour l’école à la maison, je vous recommande les cahiers de la Boîte à Bons Points.
  • Enfin si vous souhaitez avoir le retour d’un enseignant, il existe des Cours Par Correspondance (parmi lesquels Sainte-Anne, Hattemer, Ker Lann, Griffon, et bien sûr le Cned, dès la Grande Section).
  • Le marché des outils pédagogiques est aussi foisonnant. Il existe des jeux et des applications sur tablette pour chaque notion à acquérir : lire, écrire, compter, apprendre une langue étrangère, on trouve de tout !

Planning

Quand et comment travailler ? Par où commencer ? Je vous conseille la mise en place d’une routine de travail.

Voir mon article : comment mettre en place une routine de travail ?

Sociabilité

Quand le cadre de travail est mis en place, une attention s’impose : où, quand, comment permettre à mon enfant de rencontrer d’autres enfants ?

  • La première idée peut paraître banale, et pourtant : aller au square après 16h, le mercredi et le week-end, permet de se retrouver avec d’autres enfants !
  • Peut-être que votre commune organise des activités le mercredi : sport, initiation à la musique,… et des ateliers pendant les vacances scolaires. Peut-être que votre commune propose aussi un centre aéré.
  • Une autre idée peut être de faire garder son enfant : si vous travaillez, même quelques heures par semaine, vous avez droit aux aides à la garde d’enfant par une nourrice ou assistante maternelle. Toutes les informations sont sur le site de la Caf.
  • Et pourquoi ne pas proposer de garder les enfants des autres entre le goûter et le dîner, le mercredi, ou bien l’un des jours où le professeur est malade ou fait grève. Ce sera gagnant-gagnant : votre enfant se fera des copains et sera sans doute invité chez eux en retour !
  • Enfin, si vous vous lancez dans l’école à la maison, sachez qu’il existe de nombreux groupes locaux, qui permettent aux enfants de se rencontrer pour jouer et faire des sorties ensemble.

Sorties

  • Les groupes d’Instruction En Famille se retrouvent pour des rencontres jeux, mais organisent aussi des ateliers dans les musées, des sorties spectacles ou des visites (caserne de pompiers, rencontre avec des artisans, etc.).
  • Les musées et certaines bibliothèques proposent des ateliers enfants le mercredi et pendant les vacances scolaires.
  • D’une manière générale, misez sur les bibliothèques ! On y trouve vraiment de tout. Inscrire une sortie bibliothèque dans vos calendrier hebdomadaire sera nourrissant et pertinent dans le cadre d’une inspection.
  • Multipliez les sorties « nature ». Votre enfant de 3-6 ans a besoin d’air, de contact direct et prolongé avec la nature. Pour le stimuler au début, s’il n’est ni habitué ni enthousiaste, n’hésitez pas à mettre un goûter, ou pic-nique à la clef, en emmenant un copain. Envisagez d’emporter tantôt un saut pour jouer dans l’eau (même une flaque !), tantôt un panier pour récolter des merveilles. Et de quoi prendre des photos 😉
  • Osez les vacances hors calendrier scolaire ! Un petit se sent en sécurité auprès de ses parents. A partir de là, il peut voyager partout ! Le concept a été poussé à fond par « Ma famille voyage » qui a fait un tour du monde avec une enfant de 1 an. De notre côté, nous avons fait des road-trip de 3 semaines chaque été avec notre enfant depuis qu’il a 2 mois, en l’impliquant de plus en plus. Si vous aimez voyager, n’hésitez pas à rejoindre le groupe Fb « Voyager en IEF, Homeschool travel ».

Et vous : vous sentez-vous prêt(e) ? Quels sont vos astuces ? Qu’est-ce qui a marché pour votre enfant ?

Voir aussi mon article sur comment va se passer le contrôle pédagogique et comment le préparer.

Separator

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *